www.pi314.net


Histoire
Mathématiciens
Toutes les formules
Approx. numériques
Programmes
Algos perso/divers
Décimales
Poèmes
Articles/vidéos
Délires !
 Pi-Day
Images/Fonds
Musique
Liens sur Pi
Bibliographie



Boris Gourévitch
L'univers de Pi - V2.57
modif. 13/04/2013



Pi-Day dans
Pi Day Countdown
Google
Accueil Historique/Actu (Pi, site, moi) Edito Livre d'or Pages en .pdf Je me présente Quelques photos Remerciements Page des nets d'or Sites qui m'indexent Derniers changements Contact

page d'accueil



L'Edito
Janvier - Février - Mars 2004


D'autres photos de votre serviteur

Les anciens éditos pour les nostalgiques...
avril 2000, mai/juin 2000, juillet/août 2000, septembre/octobre 2000, novembre/décembre 2000, janvier/février 2001, mars/avril 2001, mai/juin 2001, juillet/aout/septembre 2001, octobre/novembre/décembre 2001, janvier/février/mars 2002, avril/mai/juin 2002, juillet/aout/septembre 2002, oct/nov/dec 2002, jan/févr/mars 2003, avr/mai/juin 2003, juillet/aout/septembre 2003, octobre/novembre/décembre 2003


Bonjour à tous !

et bonne année ! oui je sais, j'ai un peu de retard (même sacrément) mais bon :o)
Il est vrai qu'en cette période, la coupure du calendrier, tout à fait arbitraire d'ailleurs, incite à se tourner avec un soupçon de nostalgie vers l'année écoulée. C'est souvent le moment pour parler de choses un peu plus personnelles. Bah oui il est comme ça le webmaster, parfois il s'étend et se répand :o)
C'est aussi, ne l'oubliez pas, ce qui rend un site internet vivant ! Observez vos habitudes sur le net, lorsque vous échouez sur une page personnelle au gré de la navigation... Que faites-vous dès que vous avez cerné un tant soi peu le contenu du site, hein ? Si vous n'allez jamais voir à quoi peut ressembler la personne qui a tant sué à grosses gouttes pour vous offrir cet enchevêtrement organisé d'électrons, alors vous m'épatez ! Chacun peut recopier un bouquin pour le mettre en ligne, mais ce que l'on raconte et la forme que l'on y met, personne ne peut le faire à notre place, quand bien même cela se révelerait totalement inintéressant ;-). Et puis, je vais vous dire, pour finir de m'étaler lamentablement dans une bain d'égocentrisme ;o) il m'arrive de relire avec plaisir mes anciens éditos, pour me replonger dans l'ambiance qui m'entourait à des époques désormais révolues. Mais ça, je vous l'accorde c'est un plaisir forcément personnel ! Une sorte de fenêtre sur le passé, moins pesante qu'un journal, un style différent également, teinté de compromis entre délires scientifiques et petits touches personnelles, voire humoristiques (dans les rares meilleurs moments ;-) ) !! C'est une expérience, je vous l'assure. Et un lien avec le site, ce petit oiseau qui a déjà pris son envol depuis longtemps.

Pour revenir à 2003, ce fut, pour tout vous avouer, une année assez moyenne pour moi et le site. Je n'ai guère vu passer ma deuxième année de thèse, ni les résultats scientifiques que j'aurais pu espérer voir poindre à ce moment là :o/ Le biomédical est une science difficile et exigeante, qui ne dévoile pas automatiquement ses charmes. Il n'y a parfois pas grand chose à trouver dans les données dont on dispose, on ne marche pas sur l'eau, on ne multiplie pas les petits pains, il faut l'accepter ! Parfois les idées ne viennent pas non plus, peut-être qu'un autre aurait fait mieux. Allez savoir ! :o)
Il est néanmoins formidable pendant le doctorat de pouvoir se poser ses propres problèmes et de tenter de les résoudre, aller chercher l'information par soi-même. Cela change des directives scolaires, et probablement du monde du travail par la suite. Il est beaucoup plus facile de s'intéresser aux questions que l'on se pose plutôt qu'aux questions que l'on nous pose, c'est une évidence ! Même si cela demande de ne pas trop se disperser... Une époque bénie en somme.

Le site n'a pas pour autant profité de ma relative tranquillité puisque si j'ai continué à faire des mathématiques qui m'amusaient, elles n'ont pas vraiment débouché sur de quoi remplir mes pages web préférées ! Avec regret bien entendu... Pas toujours pu m'y consacrer pleinement... Le temps est une denrée insaisissable, que l'on dévore un peu vite... Je vous dis souvent qu'il est délicat de conserver la volonté d'entretenir en permanence ses pages internet, et là je parle pour tous les webmasters ! Figurez-vous qu'en juin, le site fêtera ses cinq ans, et lorsque l'on est dans la vingtaine, cinq ans représentent de sacrés changements. Presque la nuit et le jour par rapport à l'étudiant à peine sorti de prépa. Il ne faut pas rêver, le processus est presque inéluctable, j'aurai probablement encore davantage la tête ailleurs à la quarantaine, comme tout le monde ;-)
Alors goûtons ces instants de jeunesse encore un brin enthousiaste !

Il y a tout de même des bonnes nouvelles, dont j'espère qu'elles s'inscriront dans la durée. Je vous parlais la dernière fois de mes problèmes avec l'hébergement chez Lycos/Multimania. J'étais parti chez Free, dont j'avoue avoir fait, un peu vite, l'éloge. Il s'est en fait avéré que, outre la leeeeeeeenteur désespérante de leurs serveurs (avec souvent impossibilité de l'atteindre), Free est beaucoup moins à l'écoute de leurs clients que je ne l'aurais pensé. En réalité leur offre comprend 100Mo d'espace pour les pages personnelles. Bien. Sauf que mon site en fait 99,5Mo !! Même si j'ai l'ADSL chez eux, ils ont refusé catégoriquement de me donner le moindre Mo d'espace supplémentaire. Dès lors, il m'était impossible d'y rester...
A ma grande surprise, un hébergeur du sud m'a alors proposé un espace pour le site, avec une spontanéité et un désintérêt qui sont devenus rares de nos jours ! Comme disait la mère de Napoléon, pourvu que ça dure... :o) Qu'il en soit encore ici remercié (idmedia.fr), surtout que désormais la navigation décoiffe !
En outre, l'année 2004 s'annonce pour moi sous les meilleurs auspices, j'aimerais qu'il en soit ainsi pour vous également. Pour raisons personnelles ;-) et puis également parce qu'avec un peu de chance, peut-être finirai-je l'année docteur ! J'ai aussi quelques projets mathématiques qui peuvent intéresser le site et dont je vous parlerai en temps voulu. Et puis lorsque je vois le nombre d'étudiants qui me contactent pour me soumettre leur exposé sur Pi en TPE (terminale) ou TIPE (prépa), je vous assure que cela met du baume au coeur. Les années passent, la fascination toujours se renouvelle !

Boris


A bientôt pour de prochaines aventures au pays de Pi le merveilleux (environ tous les trois mois).
Salut !

 

 

 

 


retour à la page d'accueil